Papa installe bébé dans son siège-auto

BIEN INSTALLER BÉBÉ DANS SON SIÈGE-AUTO

Savez-vous qu’en France, deux enfants sur trois sont mal attachés, voire pas du tout attachés, en voiture ? Cette information fait froid dans le dos. Voici un petit rappel pour bien installer bébé dans son siège-auto.

On attache TOUJOURS bébé

En théorie, une évidence ! Toutefois, je le disais de façon humoristique il y a peu dans une publication Facebook : “Tu sais que tu es parent quand l’installation en voiture prend plus de temps que le trajet”. Bien qu’amusant, c’est bel et bien une réalité. C’est parfois tentant de ne pas attacher bébé car il n’y a que quelques mètres à faire… Mais n’oubliez pas, l’enfant est beaucoup plus fragile qu’un adulte et sa musculature est en plein développement. Un choc pourrait entrainer des séquelles irréversibles… Loin de moi l’idée de faire peur. Mais prendre 3 minutes de plus pour attacher bébé peut éviter une vie entière de culpabilité…

Un siège-auto adapté à bébé

Sans rentrer dans des termes techniques barbares, le siège-auto doit être adapté à l’âge, au poids et à la taille de l’enfant. Les sièges-auto sont classés en groupes définis en fonction du poids de bébé : 0, 0+, 1, 2, 3. Certains sièges sont évolutifs et peuvent accompagner bébé plusieurs années.

Des normes françaises et européennes garantissent la qualité du siège. Ils définissent aussi la législation en termes de système d’attache, de renfort sur les côtés du siège, de poids de bébé autorisé en dos route, etc…

Comment bien installer bébé dans son siège-auto

Passé l’aspect technique du choix du siège, l’installation de bébé dans son siège-auto est une étape importante. Il ne faut pas la prendre à la légère. Pour que le siège-auto assure correctement son rôle, voici les règles de sécurité incontournables :

  • Vérifiez tout d’abord que les sangles ne soient pas vrillées dans les attaches.
  • Les sangles doivent être correctement positionnées sur les épaules de bébé. Si elles tombent sur les épaules c’est qu’elles ne sont pas correctement mises et n’assurent pas une sécurité optimale.
  • Elles doivent également être attachées au plus près du corps de l’enfant. Vous ne devez pas pouvoir passer 3 doigts entre les épaules et le harnais ou pouvoir pincer la sangle.

Dos à la route le plus longtemps possible

La législation française indique que l’enfant doit rester dos à la route au moins jusqu’à 9kg ou 15kg selon l’homologation du siège-auto. Mais ces minimums peuvent largement être prolongés. Il est même conseillé de laisser l’enfant dos à la route jusqu’à 4 ans !

D’ailleurs, d’ici 2021, le siège auto devra obligatoirement être placé dos à la route jusqu’à 15 mois. Quoiqu’il en soit, je recommande de laisser bébé dos à la route le plus longtemps possible. Chez nous, Léo presque 19 mois voyage toujours dans cette position.

En effet, de cette façon les chocs et séquelles sont limités en cas d’impact. La majorité des accidents ont lieu face à la route à 50km/h. En cas de choc frontal si bébé est face à la route, sa tête part vers l’avant et le corps reste maintenu par les sangles. Le fameux coup du lapin ! Or, en dos route, dans les mêmes conditions, l’enfant est plaqué contre le dossier. Les chocs sont donc moins violents et les séquelles moins importantes.

Pour répondre aux objections :

  • Bébé a les jambes repliées ? Il n’est pas forcément inconfortable. En plus, certains sièges-auto permettent d’éloigner la coque par rapport aux sièges de la voiture afin de laisser plus d’espace pour les jambes de bébé.
  • Vous craignez qu’il ait mal au coeur ? Généralement avant 2 ans, les enfants ne ressentent pas les désagréments du mal des transports.
  • Un dernier avantage auquel on ne pense pas forcément : quand le siège auto est dos à la route, on peut l’incliner de façon plus important. Permettant ainsi de meilleures siestes à bébé ! Qui n’a jamais vu la tête d’un enfant endormi tomber désespérément en avant pendant les trajets en voiture ?

Le plus longtemps vous laisserez votre bébé dos à la route, mieux ce sera ! Il existe des sièges-auto parfaitement adaptés pour cela…

Pas de manteau en hiver

Certes, en ce moment on parle plus de canicule que de froid… Mais ce conseil sera valable  d’ici quelques mois…

En effet en hiver, on couvre bébé pour qu’il n’ait pas froid lors de ses sorties, normal ! Mais attention : il est impératif d’enlever manteau, doudoune, combi-pilote… quand on installe bébé dans son siège-auto.
D’une part, la matière du manteau et la superposition des couches fait que le harnais peut glisser sur les épaules de bébé. On augmente ainsi les risques d’éjection hors du siège-auto, voire du véhicule.

D’autre part, l’épaisseur des manteaux ne permet pas de serrer correctement le harnais. Même si on a l’impression que l’on a bien attaché et serré la sangle. Il y a forcément un espace (occupé par le manteau) entre le harnais et le corps de votre enfant. Pour que bébé n’ait pas froid, mettez lui un pull. Par dessus, il existe des nids d’anges ou des couvertures nomades, ou tout simplement une couverture chaude que vous pouvez laisser dans la voiture. Autre astuce : une fois bébé installé dans son siège-auto, mettez-lui son manteau à l’envers (en enfilant les manches par devant).
Pour finir, n’oubliez pas que généralement, vous mettez du chauffage dans la voiture. Rapidement, la température est donc agréable. Si vous laissez bébé avec son manteau, il risque d’avoir trop chaud et vous le fera rapidement savoir…

Et si vous êtes perdus, faites appel à un professionnel !

Pour toutes les raisons évoquées précédemment, il est primordial de bien choisir son siège-auto.
Pour avoir un maximum d’informations sur la sécurité des enfants en voiture, n’hésitez pas à consulter le site internet de l’association Sécurange. C’est une mine d’information et une référence en termes de sécurité routière pour nos enfants.

Pour finir, comme toutes les recherches concernant bébé, choisir le bon siège-auto prend du temps. Pour vous aider à choisir le siège-auto le plus adapté, NICE BABY propose un service de recommandation de matériel de puériculture. Nous prendrons le temps d’étudier votre mode de vie, votre utilisation du siège et votre budget pour vous proposer une liste réduite de 2 ou 3 sièges-auto correspondants à vos besoins. N’hésitez pas à nous contacter pour demander un devis !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code