Organisation pour un voyage en avion avec bébé

ORGANISATION POUR UN VOYAGE EN AVION AVEC BEBE

Comme je vous le disais dans mon précédent article, voyager avec un jeune bébé est pour moi le moment idéal pour renouer avec les vacances en famille.

En revanche, prendre l’avion avec un bébé de moins de 6 mois pendant plusieurs heures demande anticipation et organisation. Voici donc mes conseils et comment personnellement, je me suis organisée avant de partir en Californie avec Léo lorsqu’il avait 4 mois.

Organisation avant le départ :

  • Appelez la compagnie aérienne pour réserver un berceau. Cette prestation est gratuite mais, selon la compagnie, ils vous demandent de réserver les places à l’avant de la cabine (celles devant lesquelles on peut poser le berceau). Cette réservation est payante. De façon générale, renseignez-vous sur les conditions de voyage avec un bébé : possibilité de prendre une valise pour lui, une poussette, un siège auto, distribution d’eau pour le biberon, etc…
  • Essayez de trouver des horaires de vol qui correspondent au cycle de sommeil de bébé : s’il dort bien en journée et fait de nombreuses siestes, ce n’est pas un problème. Mais si par habitude, il ne dort pas en journée mais fait de belles nuits, prenez plutôt un vol de nuit…
  • Renseignez-vous sur les formalités de séjour du pays d’accueil : vaccins, visa, etc…
  • Appelez votre assurance (carte bleue et/ou assurance habitation) pour vérifier la responsabilité civile, l’assurance rapatriement pour tous les membres de la famille, etc… et ainsi avoir les bons contacts à appeler en cas de problème.
  • Repérez et notez les coordonnées de l’hôpital le plus proche de votre lieu de séjour. Juste au cas où… Au moins, en cas de problème, vous savez où aller…
  • Ne pas oublier : passeport ou CNI de bébé (selon la destination), et son carnet de santé.
  • Pour des voyages en Europe, munissez-vous de la carte d’assurance maladie européenne (à demander sur le site ameli.fr) pour tous les membres de la famille.
  • Passez chez votre pédiatre quelques jours avant le départ : faites vérifier les oreilles (qu’il n’ait pas une otite avant de prendre l’avion…) et demandez les médicaments qui pourraient être utiles en fonction de l’âge (contre la fièvre, la toux, la poussée dentaire, etc…). N’oubliez pas de garder l’ordonnance sur vous pour le passage de la sécurité à l’aéroport : on peut vous demander de justifier les médicaments emportés.

Que prévoir pour le voyage ?

  • Prendre un bagage à main (un grand sac à langer, un sac de weekend…) dédié à bébé, avec toutes ses affaires regroupées pour le voyage… Dedans vous pouvez y insérer 2 petits sacs en cotons (type tote bag) :
    • Un avec tous les liquides dédiés à bébé (eau, liniment, médicaments, etc…), ainsi que les doses de lait en poudre. Bref, tout ce qui sera vérifié par la sécurité à l’aéroport : vous aurez à sortir uniquement ce sac au moment du passage du contrôle, cela pourra vous faire gagner un temps précieux !
    • Un deuxième avec le strict minimum pour le change dans l’avion. N’avoir qu’un seul petit sac pour aller changer bébé aux toilettes, vu l’espace dont on dispose, est beaucoup plus pratique !
  • Pour un bébé allaité, personnellement, je conseille tout de même de prévoir des doses de lait en poudre pour l’avion (3-4 biberons suffisent largement). Vous pouvez mettre le reste de la boite dans les valises, cela pourra servir pour le voyage. En effet, on ne sait jamais, à la fois pendant le trajet ou une fois sur place, avec la fatigue, le décalage horaire, etc… Une baisse de la lactation peut arriver, … (ou si on veut faire un apéro de temps de temps sans se soucier des heures de tétées ;-)). Et au pire (enfin, au mieux), ce lait ne servira pas…
  • Pour les bébés au biberon, je conseille de doubler le nombre de doses habituellement données pour le temps de trajet.
    Attention, vous ne pourrez pas laver les biberons correctement. Donc prévoyez-en suffisamment… Vous pouvez également prendre un petit savon de Marseille pour laver les biberons pendant une escale (pas très pratique dans les toilettes de l’avion).
    A noter en revanche que certaines compagnies vous proposent des bouteilles d’eau minérale pour les biberons, ça permet d’un peu moins se charger…
  • Prévoyez un biberon d’eau et des petits pots si vous avez commencé la diversification.
  • Eventuellement, prenez un lange un peu épais pour faire jouer bébé par terre sur la moquette de l’aéroport. Non je ne suis pas folle ! 😉 Mais si vous avez une longue attente, poser un peu bébé sans vous préoccuper de l’état du sol vous soulagera. Et lui sera très bien quelques minutes à plat sur une couverture pour jouer.
  • Si vous avez réservé le berceau dans l’avion, je vous conseille une arche de jeux pliable que vous pourrez accrocher sur le berceau pour occuper bébé pendant ses moments d’éveil. Cela servira aussi sur place (en voiture par exemple).
  • Pour les jouets : Un hochet, un livre à matière qui fait du bruit, une balle molle et un anneau de dentition, quelques jeux de petite taille que bébé aime bien, … Avec ça, vous êtes largement équipé pour l’amuser dans l’avion. Mais je vous conseille tout de même de prendre des jeux qui ne font pas de bruit si vous ne voulez pas vous mettre tous vos voisins à dos !
  • Un (ou deux) lange(s) pour le protéger de la clim, l’essuyer, mettre au fond du berceau de l’avion si vous doutez sur l’état, etc.
  • De quoi changer bébé : couches, coton, liniment (existe en format voyage – pour les longs trajets, je préfère plutôt que les lingettes qui peuvent irriter), crème pour le change, un tapis de change et deux ou trois alèses jetables (peut être pratique sur ou sous le tapis de change selon l’état de la table à langer ou de la couche de bébé :-)), des sacs pour les couches sales, lingettes pour nettoyer les mains de bébé.
  • Des lingettes pour nettoyer la tétine et les jouets de bébés.
  • Des tenues de rechanges confortables (2 voire 3 selon la durée du voyage – personnellement j’ai changé Léo 3 fois pendant le trajet Munich – Los Angeles) et chaudes à superposer (sans oublier gilet et bonnet en laine, …)
  • Une couverture – même si vous allez dans un pays chaud, la clim dans l’avion est puissante…
  • Une petite trousse à pharmacie : doliprane (je préconise dans ce cas en suppositoire), sérum physiologique, thermomètre, quelques compresses pour nettoyer les yeux au besoin, et le reste en fonction de vos habitudes et des conseils de votre pédiatre (coquelusédal, chamomilla, adiaril…).
  • En fonction des habitudes de bébé : Tétine (avec attache tétine et boite de rangement), doudou…
  • S’il reste un peu de place : une tenue de rechange pour papa et maman – un vomito (pardon ;)) ou un verre renversé est vite arrivé dans un si petit espace !
  • De façon générale, prévoyez large : au cas où la valise de bébé se perde, qu’un vol soit retardé, etc… Quand vous voyagez avec un bébé, la sécurité autorise les bouteilles d’eau et le lait en poudre. Donc n’ayez crainte, je n’ai jamais vu un contrôleur compter le nombre de doses que vous avez emportées 😉
  • Pour vous déplacer dans l’aéroport, vous pouvez prendre, selon vos envies et vos habitudes : un porte-bébé ou une poussette (personnellement nous avons la Yoyo et elle nous suit partout !). Si votre poussette est compacte et qu’elle passe en bagage à main (info à vérifier auprès de la compagnie), n’hésitez pas à insister pour la prendre avec vous dans l’avion, cela évite l’attente de la poussette à la descente de l’avion… Mais pensez à l’étiqueter tout de même.
    Si elle ne passe pas en bagage à main, pas de panique ! Vous pouvez quand même la prendre et vous la laisserez à l’équipage devant les portes de l’avion. Elle vous sera rendue à votre descente de l’avion (mais un peu d’attente est généralement à prévoir). Dans ce cas, je préconise de prendre un porte-bébé, juste au cas où… Il est déjà arrivé que la poussette d’une amie ne lui soit pas rendue pendant une escale… Bonjour la galère avec un bébé dans un aéroport sans poussette ni porte-bébé…
  • Sachez également que la plupart des compagnies acceptent un siège auto en soute gratuitement (en plus de la poussette) et parfois même un lit parapluie.

Organisation juste avant de monter dans l’avion et au départ :

  • Changez bébé aux toilettes de l’aéroport juste avant de monter dans l’avion. On a un peu plus de place et de confort…
  • Avec un tout jeune bébé, profitez de monter dès le début de l’embarquement pour prendre le temps de vous installer. Avec la plupart des compagnies vous êtes prioritaire.
  • Faites-le téter (tétine, sein, biberon d’eau ou de lait) au décollage et à l’atterrissage pour éviter le mal aux oreilles.

Que prévoir sur place ?

  • Votre poussette.
  • Un porte-bébé pour les balades. Nous nous en étions même servi en taxi et Uber. Léo était installé dans le porte-bébé en position ventrale sur son papa et ce dernier mettait sa ceinture… On est bien d’accord, ce n’est pas le plus sécuritaire. Mais en voyage on s’adapte. On trouvait que c’était la meilleure solution quand nous n’avions pas le choix…
  • Si vous avez une voiture sur place : soit emportez votre propre siège-auto avec vous en soute, soit pensez à en louer un avec la voiture. Petite astuce : mettez dans votre valise un rétroviseur arrière tant que bébé voyage dos à la route. Cela ne prend pas beaucoup de place dans la valise mais permet plus de confort pour les trajets en voiture…
  • Quelques jouets de petite taille qui entrent facilement dans la valise (livre, anneau de dentition, hochet, peluche…)
  • Une protection pluie pour la poussette (sauf si météo ensoleillée garantie ! ;))
  • Éventuellement un rideau de landau selon votre poussette. Cela permet de protéger bébé du soleil ou du vent (j’ai usé et abusé du mien !)…
  • Si vous allez vers une destination ensoleillée prévoyez : ombrelle, crème solaire, anti-moustique, moustiquaire, affaires de plage ou de piscine (bouée flottante, serviette de plage, maillot de bain anti-UV et éventuellement maillot couche, lunettes de soleil, chapeau anti-UV).
  • Si destination froide : combi-pilote, lunettes de soleil, pulls en polaire et en laine, gants ou moufles, bonnets. Pensez aussi à une crème protectrice contre le froid pour le visage…
  • Des tenues de jour (bodys, chaussettes, chaussons et tenues adaptées à la météo).
  • Pyjamas et gigoteuses (attention même dans les pays tempérés, les nuits peuvent être fraiches…).
  • Quelques langes (encore et toujours) et bavoirs.
  • Un drap pour lit bébé. On trouve des lits bébé à peu près dans tous les hôtels ou Airbnb. Mais on ne connait jamais l’état des draps (moi, maniaque ?! ;-)).
  • Pour les couches, prévoyez l’équivalent d’un paquet réparti dans les bagages. Ainsi, vous n’aurez pas à courir en acheter tout de suite en arrivant… Mais, sauf si vous partez au fin fond du désert, vous en trouverez sur place. Et tant pis si bébé n’a pas de couches bio ou écolo juste quelques jours !
  • Les affaires de toilette de bébé : gel douche, shampoing, crèmes, cotons, coupe-ongle (ça pousse vite !)…
  • Une trousse à pharmacie (vitamine D, sérum physiologique, solution pour lavage des yeux) avec les médicaments recommandés par le pédiatre.
  • Un sac pour mettre les affaires sales.
  • Une petite bouteille remplie de lessive bébé. Vous pourrez faire une machine pendant le séjour si besoin (ça permet aussi de prendre moins d’affaires).
  • Un savon de Marseille : permet de nettoyer facilement biberons, tétines, jouets, mains de bébé…
  • Du lait en poudre avec des biberons (même si normalement les biberons seront avec vous en bagage à main).
  • Des petits pots si vous avez commencé la diversification.
  • Enfin, pendant les deux semaines précédant le départ, mettez progressivement de côté tout ce dont vous avez besoin pour bébé…

Voici donc ce que j’avais pris pour Léo et comment je vous conseille de vous organiser. Cet article était un peu long mais difficile de faire autrement. Avec cette liste vous devriez être équipés pour votre voyage !
Ne reste plus qu’à faire vos valises et à profiter. Sans oublier de prendre plein de belles photos de bébé en vadrouille ! 🙂

Si vous avez des questions supplémentaires ou si vous souhaitez des conseils personnalisés n’hésitez pas à me contacter 😉

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code