Réduction des déchets

RÉDUIRE SES DECHETS, MÊME AVEC UN BÉBÉ

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir eu un bébé et donc la volonté de lui laisser une planète en bon état, ou les images de plus en plus fréquentes des fonds marins qui se détériorent à vue d’œil, des forêts entières abattues ou encore le continent de plastique qui est entrain de se former… Mais j’ai pris conscience il y a quelques mois qu’il faut essayer d’agir pour la planète, même à notre niveau, en réduisant nos déchets.

Si tout le monde est défaitiste, attend que ce soit l’autre ou plus gros que soit (pays, industriels,…) qui fasse, rien ne s’améliorera… Alors j’ai décidé de réduire les déchets de la famille et Monsieur a été d’accord pour me suivre (c’est vraiment un projet à mener en famille, sinon c’est inefficace). Nous avons donc commencé il y a quelques mois, nous ne sommes pas parfaits, nous consommons encore beaucoup (trop) et nous sommes très loins du « zéro déchet », mais peu à peu nous nous améliorons…

Tout en sachant que l’idée n’est pas non plus de se compliquer la vie en faisant des choses qui prennent trop de temps, de tout faire maison,… car cela ne serait pas compatible avec nos emplois du temps. Mais plutôt d’essayer de mettre en place de petites choses, qui ne changent pas notre charge quotidienne, et qui, bout à bout, permettent de réduire nettement les déchets de la famille… et donc de la planète !

Voici donc un aperçu de ce que nous avons mis en place pour réduire nos déchets :

  • On recycle tout ce qui peut l’être. On ne dit pas « tant pis pour cette fois » ou « c’est bon, c’est petit ». Tout ce qui peut être recyclé l’est. De la petite capsule de café à la bouteille d’eau qui traine dans la voiture…
  • Quand on le peut, on achète en vrac (mais cela a un coût, ce n’est donc pas systématique).
  • On évite d’acheter tout ce qui est emballé individuellement ou sur-emballé inutilement : je pense notamment au dentifrice. A quoi sert le carton autour ? A rien !
  • Je m’organise pour faire le marché une fois par semaine le weekend. Ainsi j’achète local, non traité et de saison. Bref de bons produits… J’emporte mon panier et des petits sacs en cotons, pour ne pas prendre les sacs en plastique des commerçants. Et en plus, c’est une balade en famille très agréable !
  • On essaie de ne pas trop acheter d’un coup pour éviter les gaspillages. Et si on voit qu’on ne va pas tout manger, on congèle.
  • Pour ce qui se conserve, on achète des contenants plus grands : liniment, gel douche, shampoing, produits vaisselle,… En bouteille d’1L, si possible en plastique végétal ; ou des produits rechargeables (lessive). Ainsi on jète moins et moins souvent.
  • Je laisse toujours un tote bag dans le sac à langer de Léo. Ainsi, si je fais un achat, je n’ai pas besoin de prendre le sac du commerçant. J’avoue en revanche que quand je suis sans lui, j’ai moins le réflexe car je n’ai pas le sac à langer avec moi et que mon sac à main est petit…

La réduction des déchets dans la cuisine :

  • Jusque-là nous buvions uniquement de l’eau minérale en bouteille (on partait de loin, n’est-ce pas ?!). Nous avons acheté un charbon binchotan qui filtre les bactéries et les résidus calcaire de l’eau du robinet. Ainsi, on a pu arrêter les bouteilles (sauf pour bébé). On met le charbon dans une carafe, on laisse reposer deux heures, et le tour est joué ! Le goût de l’eau est très pur. Effet immédiat sur la poubelle de recyclage !
  • Nous avons réduit notre utilisation de sopalins et de lingettes jetables : nous utilisons une lavette pour les tables, comptoirs, etc… Et une lavette d’une couleur différente pour essuyer le sol (purée de bébé renversée, verre d’eau qui a éclaboussé, etc…#viedeparents).
  • On a remplacé le sopalin et les serviettes en papier par des serviettes de table en tissus.
  • Toujours dans la même optique de grands contenants, maintenant que Léo mange comme nous, nous prenons les compotes dans les pots en verre plutôt que dans des pots individuels. En revanche, je fais attention de prendre des “sans sucre ajouté”.
  • Je fais les yaourts maison : non seulement, c’est bon, mais en plus c’est économique et écologique. Et je vous assure que c’est très facile et que cela ne prend que très très peu de temps (10 minutes max, vaisselle inclue, pour faire 12 yaourts)…
  • On a commencé à remplacer le film alimentaire par des wraps à la cire d’abeille (que j’ai faits maison ! Retrouvez ma recette sur le blog).
  • On évite les boites de conservation alimentaire en plastique. Elles s’abiment assez vite et en plus ce n’est pas bon de les faire chauffer au micro-onde (on a beau dire mais le plastique, peut contenir du BPA et fond à la chaleur). On a donc acheté chez Ikea des boites en verre de différentes formes avec le couvercle qui se clips dessus.

Moins de déchets aussi dans la salle de bain :

  • Parfois, nous achetons du savon pour remplacer le gel douche ou du shampoing solide et c’est honnêtement très bien. En revanche, mieux vaut les mettre dans une boite pour qu’ils ne fondent pas trop vite en restant au contact de l’eau.
  • On achète des brosses à dent en bambou dès qu’on en trouve (malheureusement ce n’est pas le cas partout).
  • On essaie de trouver des déodorants solides ou dans un emballage en carton ou en verre (si si ça existe).
  • Pour me démaquiller, je suis passée aux cotons lavables.
  • Nous n’achetons que des cotons-tiges en papier (ouf on en trouve enfin plus facilement !)

Moins de déchets pour bébé :

  • Concernant les jouets de Léo, le plastique est un peu partout ! Mais quand nous lui en achetons, nous privilégions les jouets en bois (et en plus je trouve ça encore plus joli). Ok ça ne réduit pas les déchets mais c’est moins mauvais pour la planète…
  • Pour la toilette de Léo, nous utilisons des lingettes lavables. A la fois pour les fesses et pour le visage (pas les mêmes hein !). J’ai pris des débarbouillettes blanches pour le visage et des lingettes noires pour les fesses… Je vous laisse deviner pourquoi 😉
    En termes d’entretien, je vous assure ce n’est rien d’insurmontable. Il y a pas ou peu de travail supplémentaire… Une à deux fois par semaine, j’ajoute les débarbouillettes visage de Léo et mes cotons démaquillants, à une machine de linge à 40° et le tour est joué. Je fais simplement une lessive à part, une à deux fois par semaine, pour les lingettes pour les fesses de Léo. Là je fais un rinçage puis un cycle rapide à 40°. De temps en temps, je les fais tourner à 60°. Très honnêtement, je pense que c’est la chose la plus simple à mettre en place quand on veut réduire ses déchets avec un bébé.
  • Je n’ai pas passé le cap des couches lavables (d’autant plus que Léo est à la crèche toute la journée). Mais j’ai acheté une couche avec deux inserts (la protection qui va au fond de la couche lavable) pour tester. Je confirme que je ne suis pas prête à passer au 100% couches lavables. Mais très honnêtement, ce n’est pas si contraignant que ça. Surtout pour les moments où l’on est à la maison. Je pense donc en commander de nouvelles… (Je pourrai faire un article à ce sujet si vous souhaitez en savoir plus).

Le chemin est encore long. J’ai peut-être oublié certains points. Mais rien qu’avec ces gestes très simples, nous avons divisé nos déchets par 2, voire 3 ! Et je sais qu’on va continuer de s’améliorer…

J’espère en tout cas que ce post vous sensibilisera à ces questions. Et surtout qu’il vous donnera des idées de choses à mettre facilement en place…

Vous n’avez plus qu’à piocher dans la liste 😉

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous avez mis en place pour réduire vos déchets et ce que nous pourrions faire de plus !

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code