Prendre l'avion avec un bébé de 12-24 mois

PRENDRE L’AVION AVEC UN BÉBÉ DE 12-24 MOIS

Je continue la série d’articles sur les voyages puisque comme je vous l’ai déjà dit, nous sommes un peu accros dans la famille 😉 Comme nous avons adoré notre voyage en Californie l’an dernier, nous avons décidé d’y retourner cette année (en mars 2019 plus précisément). Cette fois, Léo avait 15 mois… Voici donc mes conseils si vous allez prendre l’avion avec un bébé de 12-24 mois.

Jusqu’à ce qu’il ait 2 ans, un bébé n’a pas de siège dans l’avion. Il voyage sur les genoux de ses parents. Entre 12-24 mois, il ne rentre plus forcément dans le berceau de l’avion et il bouge beaucoup… Bref, c’est beaucoup plus sport que quand il est plus petit. Léo n’a pas échappé à cette règle 😉

Notre voyage en Californie avec Léo, 15 mois

Le vol aller a été très compliqué ! C’était un vol de jour et nous avions près de 15h de vol au total. J’ai eu la naïveté de penser que Léo allait faire ses siestes de la même façon qu’à la maison, c’est à dire, environ 2h le matin et pareil l’après-midi. Mais c’était sans compter sur la curiosité, l’excitation de la découverte et en même temps l’appréhension de l’inconnu… Au final, il n’a pas dormi plus de 1h30 au total. Il ne voulait absolument pas aller dans le berceau de l’avion et se réveillait et hurlait à chaque fois que je le posais. Il était crevé donc assez grognon, voulait toucher à tout… Bref, ce vol n’a pas été très agréable. L’époque où nous regardions tranquillement des films, était bien loin… On a donc fait ce qu’on a pu pour l’occuper, essayer de l’endormir, et qu’il ne dérange pas les voisins…

Au retour, heureusement, nous voyagions de nuit. A l’aéroport, nous avons gentiment demandé au moment de l’enregistrement si, par hasard, il était possible d’avoir une place libre entre nous pour avoir un siège pour Léo et c’est ce qu’ils ont fait. OUFFFF ! Ça a été mille fois mieux qu’à l’aller. Nous l’avons mis en pyjama avant de monter dans l’avion. Dès que nous avons décollé, nous avons fait réchauffer son repas et lui avons donné (avant même qu’ils servent les plateaux repas des passagers). Il a un peu joué et ensuite, histoire et dodo sur son siège, la tête sur maman, les pieds sur papa. Il a dormi tout le reste du vol. Un régal !

Partant de cette expérience, voici donc comment je me suis organisée et ce que je changerais si c’était à refaire (les conseils sur ce qu’il faut emporter avec un bébé de moins de 6 mois restent valables, notamment pour les parties “avant le départ” et “pour le trajet”, avec quelques adaptations en fonction de l’âge)…

Organisation avant de partir : 

  • Renseignez-vous encore une fois auprès de votre compagnie sur les conditions de voyage avec un bébé : berceau jusqu’à quel âge, repas compris ou non, les bagages que vous pouvez emporter, si vous pouvez prendre un siège auto ou un lit parapluie…
  • Cette fois, j’insiste vraiment sur le fait qu’il vaut mieux prendre un vol de nuit quand c’est possible. Si ce n’est pas possible, essayez de scinder le voyage. Par exemple, nous avions un vol de 1h30 (avec 45 minutes de retard pendant lesquels nous sommes restés dans l’avion, donc 2h15 sans bouger…) pour faire Nice – Francfort puis 12h pour faire Francfort – Los Angeles. Les 12h de vol non stop étaient assez durs… Donc avec le recul, on aurait plutôt dû passer par le Canada pour faire deux vols entre 6 et 8h…
  • Concernant le berceau, nous avons pu le réserver pour le vol aller. Je pensais que ce serait mieux de pouvoir le poser un peu… Bon, au final, il a dû y passer 20 minutes pas plus… Mais bon, au moins, nous étions à l’avant, personne devant nous avec un peu plus de place pour bouger, que nous puissions poser les affaires, les jeux etc… Donc je vous recommande tout de même de réserver ces places. En revanche, pensez bien à demander quel est l’âge, la taille ou le poids maximal autorisé par la compagnie pour chaque vol. En effet, au retour en revanche, le vol était affrété par Swiss-Air et l’âge maximal autorisé pour le berceau était 8 mois…

Organisation pendant le vol :

Occuper un bébé de 12-24 mois en avion :

Le plus gros challenge à cet âge est de les occuper sans emporter toute sa maison avec soi ! J’ai donc opté pour des nouveaux jouets et livres pour que le temps de découverte soit plus long. Voici ce que j’avais pris :

    • Des livres : Il adore les livres sonores mais impossible dans l’avion au risque de se mettre tous les passagers à dos. J’ai donc plutôt opté pour un livre à textures, un livre 3D (il n’est pas resté intact très longtemps) et un livre avec une peluche marionnette (on insère le doigt dans une peluche au milieu du livre), un livre à histoire. Le tout en petit format.
    • Des animaux aimantés (chez Oxybul)
    • un puzzle 3D (de chez Hema)
    • Un playmobil hélicoptère (thème du voyage oblige ;))
    • Des playmobils dinosaure
    • Un playmobil cavalier (la passion de maman ;))
    • Un cahier de dessin avec des crayons de cire de chez Hema
    • Des cahiers de gommettes à coller (toujours chez Hema). Il a adoré ! C’est ce qui l’a le plus occupé. Et puis son grand jeu : les coller partout dans l’avion. C’était très bien puisqu’à l’arrivée, on a juste eu à tout décoller et c’était réglé. Beaucoup moins de dégâts qu’avec des feutres 😉
      Bref, tout ce qui était petit et pouvait l’occuper un maximum de temps… La petite astuce a été de garder un jouet pour lui offrir au retour pour qu’il est encore un temps de découverte.
      Avec le recul, je prendrais plus de gommettes : des lettres, des images, etc… pour l’occuper plus longtemps, et d’autres petits jouets qu’il connait et aime bien (une petite voiture, une balle en mousse), et je prendrais un ou deux puzzle mais pas en 3D (pas très pratique au final à transporter)…

Les affaires :

Concernant ses affaires, là encore je me suis organisée comme quand il était bébé : un grand sac (personnellement j’utilise le sac de weekend Manipani) avec dedans deux sacs en coton : un avec les liquides et l’autre avec le minimum pour le changer dans les toilettes. Cette fois, j’ai rajouté un tote bag avec tous les jouets. Dans ce grand bagage à main, il y avait :

    • De quoi lui changer la couche
    • 3 tenues de rechange très confortables (type survêtement, pantalon confortable…)
    • Une couverture
    • Un pull
    • Un petit bonnet en coton pour le protéger de la clim
    • Biberons et lait en quantité doublée. Personnellement, Léo ne prend qu’un biberon le matin, j’avais pris 3 doses (pour être large ;))
    • Biberon d’eau : Même si Léo boit au verre maintenant, je trouve ça plus pratique avec moins de risque de fuite 😉
    • Pour ses repas, selon la compagnie, vous pouvez commander des plateaux repas pour bébé. Mais par sécurité, je vous conseille de prendre des petits pots : On ne sait jamais. Par téléphone on m’avait indiqué qu’un plateau repas bébé était possible à l’aller et une fois sur place les hôtesses de l’air m’ont dit qu’elles n’avaient rien pour lui. J’étais donc bien contente d’avoir mes poches Good Goût (que je trouve plus pratiques que des petits pots en verre dans le cas d’un voyage comme celui-là).
    • Dans la trousse à pharmacie, j’avais prévu : doliprane (en suppositoire), sérum physiologique, thermomètre, coquelusédal, chamomilla, adiaril. Prévoyez en fonction des besoins de bébé et des conseils de votre pédiatre.
    • Tétine, doudou…
    • Même à cette âge-là : une tenue de rechange pour papa et maman… J’ai servi de bavoir à Léo pendant tout le trajet alors j’étais bien contente de changer mon pull en arrivant…

Ce qu’il faut prévoir sur place : 

Là encore vous trouverez une liste assez exhaustive dans mon article précédent, en adaptant à l’âge de bébé. Je rajouterais à cette liste un réhausseur pliable au cas où les restaurants sur place ne proposent pas de chaise haute… Et des poches Good Gout pour les repas de bébé sur place. J’ai commencé aux Etats-Unis à lui donner des menus enfants au restaurant, mais quand ça n’était pas possible ou que nous avions la flemme de préparer à manger, c’était bien pratique. Et encore une fois, dans la valise, le format en poche est beaucoup plus adapté !

Quelques astuces pour si vous prenez l’avion avec un bébé de 12-24 mois :

  • Changez bébé juste avant de monter dans l’avion. Vous aurez toujours un peu plus de place dans les toilettes de l’aéroport que dans les toilettes de l’avion…
  • Contrairement à ce que la compagnie vous propose : embarquez en dernier. Ainsi vous laissez à bébé le temps de se dégourdir les jambes jusqu’au dernier moment. Vous aurez le temps de vous installer mieux pour le voyage une fois le décollage fait si besoin…
  • Pour les affaires de bébé à emporter, mettez de côté tout ce que vous utilisez (ou notez-le si vous vous en servez tous les jours…) au fur et à mesure, pendant les 15 jours qui précèdent le départ.

Pour finir, certes le voyage aller a été difficile mais ça valait le coup ! Léo s’est très bien remis du décalage horaire à l’aller (au retour c’est toujours un peu plus difficile…) donc nous avons pu profiter tout de suite. Nous avons vu de magnifiques paysages, avons profité des gens que nous aimons (Love You Always ! Ceux qui savent, savent ;)) et passé de super moments en famille. Et puis quelle fierté de savoir que notre fils nous suit partout et qu’on a des photos sympas de lui à l’autre bout du monde (si si un peu quand même !).

Alors, encore une fois, si vous en avez l’occasion : FONCEZ !!!

Encore une fois, si vous souhaitez que NICE BABY vous conseille pour préparer votre voyage avec bébé, n’hésitez pas à me contacter !

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code